Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Incinérateurs, TMB, Incidents, Dysfonctionnements > REIMS (Marne). L’usine d’incinération des ordures ménagères de Reims est en (...)

REIMS (Marne). L’usine d’incinération des ordures ménagères de Reims est en feu

4 juillet 2011

Publié le lundi 04 juillet 2011 à 07H18 - Vu 2445 fois

REIMS (Marne). L’usine d’incinération des ordures ménagères de Reims est en feu. Depuis hier soir, des dizaines de pompiers tentent d’éteindre l’incendie qui a pris dans 20 000 m3 de déchets.

UN énorme panache de fumée, des flammes hautes de plusieurs mètres, 20 000 m3 de déchets en feu, une partie de la structure métallique du bâtiment qui s’effondre dans le brasier…

Toutes les images de l’incendie

Spectacle dantesque, hier soir, à l’usine d’incinération des ordures ménagères de Reims. Depuis 21 h 15, le bâtiment situé boulevard du Val-de-Vesle, en zone Farman, est la proie d’un violent incendie qui ne sera probablement pas éteint ce matin. « Avec les milliers de tonnes de déchets qu’il y a là-dedans, il y en a au moins pour deux jours », pronostique un salarié.

Risques d’explosion

Gérée par la société Remival (groupe Veolia), l’usine comprend deux fours qui traitent toutes les ordures ménagères de la Marne, en complément d’un autre four situé à la Veuve. Le site rémois était en arrêt technique depuis une semaine, pour cause de révision complète des tuyaux, d’où une accumulation dans la fosse de réception de 20 000 m3 de déchets en attente d’incinération (1 000 m2 sur 20 mètres de profondeur).
Impossible, à l’heure où ces lignes étaient écrites, de connaître l’origine de l’incendie qui a pris dans cette montagne de détritus. Une cinquantaine de pompiers ont afflué de tout le département avec une dizaine de véhicules pour combattre le feu qui menaçait toujours de se propager à l’ensemble du bâtiment (bureaux compris). Des risques d’explosion étaient redoutés. Décision a été prise en fin de soirée de fermer l’avenue Nicephore-Niepce dans le sens Cormontreuil/RD944 (le tronçon longe l’usine). L’interruption de la circulation en sens inverse n’était pas à exclure.
A minuit, les sauveteurs s’efforçaient toujours de contenir l’incendie. Nous y reviendrons évidemment dans notre prochaine édition.

Fabrice Curlier
Photos : Aurélien Laudy

L’union l’Ardennais

Voir en ligne : http://www.lunion.presse.fr/article...

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip