Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Les pétitions en ligne > Première pétition : Pour l’arrêt du projet d’incinérateur de déchets en (...)

Notre première pétition pour l’arrêt du projet d’incinérateur a été lancée fin juin 2006, sur papier, puis mise en ligne en avril 2007. Elle dépasse 10 000 signatures . Une nouvelle pétition est lancée depuis le 9 février 2008 pour la révision du plan d’élimination des déchets.

Première pétition : Pour l’arrêt du projet d’incinérateur de déchets en Corse

Le problème du traitement des déchets de la Corse est aujourd’hui crucial et il est indispensable d’y apporter une réponse dans les meilleurs délais.

- Le Syvadec (Syndicat interdépartemental chargé du dossier des déchets de Corse) prévoit, après leur transport au centre de l’île, de brûler environ 160 000 tonnes de déchets par an dans un incinérateur pudiquement appelé UVE (Unité de valorisation énergétique) qui serait implanté, à Canavaggia/Ponte Leccia.

- L’incinération, technique obsolète, interdite dans certains pays et en voie d’abandon dans beaucoup d’autres, produit par combustion des quantités de substances particulièrement nocives, notamment les invisibles et redoutables dioxines, cancérigènes et mutagènes. L’incinération est la solution la plus polluante pour l’air, le sol, l’eau et la plus dangereuse pour la santé publique ; elle ne supprime pas les décharges, elle en nécessite de nouvelles pour les résidus, hautement toxiques et difficilement gérables. C’est aussi la plus coûteuse du fait de la centralisation des déchets, des risques pour l’économie fragile de l’île (agriculture et tourisme).

- Des solutions alternatives existent : tri et recyclage des 70 à 80 % de déchets valorisables de nos poubelles, méthanisation, réduction des emballages à la source et stockage contrôlé des déchets résiduels : elles sont déjà mises en œuvre dans d’autres pays et régions de France et elles fonctionnent ! Elles respectent le Principe de précaution et permettraient un développement durable, en préservant le riche patrimoine naturel de la Corse.

- L’information de la population et des élus a été inexistante malgré les risques de dégâts sournois et irréversibles pour la santé publique et l’économie de toute la Corse.


-  Il est faux de dire qu’aujourd’hui l’incinération est sans danger !

-  Nous demandons que le projet d’incinérateur soit réellement abandonné et que soient étudiées au plus vite les solutions alternatives de traitement des déchets.


1 Message

  • non aux incinerateurs Le 25 juin 2007 à 19:07

    habitant de Port st Louis du Rhone,nous sommes confrontes au meme probleme.A mon avis il ne faut pas dire non a tel ou tel incinerateur mais NON AUX INCINERATEURS.En attendant
    courage et bon espoir.

    salutations CHAPUY.R

Répondre à ce message

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip