Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Déchets : des solutions > Zero déchet à Roubaix : un an après où en est on ?

Zero déchet à Roubaix : un an après où en est on ?

Il y a un an tout juste, à Roubaix, ville pionnière de la démarche Zéro Déchet en France, 101 familles s’engageaient (fin 2014) sur la base du volontariat dans le « Défi Familles », avec pour objectif de limiter le poids de leur poubelle en réduisant de moitié leur production annuelle de déchets ménagers.

Zéro Déchet : ça bouge à Roubaix

Aujourd’hui, pour accompagner ces familles dans le changement de leurs habitudes, la Mairie de Roubaix a organisé plusieurs activités et évènements autour du Zéro Déchet. « Ce que la ville de Roubaix réussit à faire, c’est prouver que le Zéro Déchet peut s’appliquer à grande échelle, qu’il n’est pas une utopie mais une cible réelle qui amène à des résultats » a expliqué Béa Johnson, grande papesse du Zéro Déchet.
Rappelons que chaque année, un habitant résidant en France produit plus de 300 kilos de déchets ménagers, les Roubaisiens en sont à 243 kg/an. Roubaix s’est engagé dans cette démarche du Zéro Déchet dès les premiers mois de mandat de son nouveau maire Guillaume Delbar, témoignant ainsi de son engagement de faire de Roubaix une ville exemplaire en matière de développement durable. Aujourd’hui, cette démarche mobilise tous les acteurs locaux de la ville.

Depuis un an, la ville a pu compter sur l’association Zéro Waste France, qui l’accompagne dans la mise en place d’ateliers de sensibilisation destinés aux familles roubaisiennes. En un an, la ville a mis en place 14 ateliers très concrets autour de la fabrication de produits d’entretien, de sacs à pain ou de produits cosmétiques. La Mairie de Roubaix a voulu montrer l’exemple en supprimant les poubelles individuelles dans les bureaux au profit de poubelles communes et en organisant une collecte de biodéchets dans le cantines. Une charte d’engagement zéro déchet a été soumise aux agents municipaux et a recueilli 240 signatures.
Egalement, quatre écoles roubaisiennes ont été identifiées comme écoles « Zéro Déchet Test » depuis la rentrée, en septembre. Un Protocole avec l’Education Nationale a même été signé pour officialiser cette démarche. « Grâce à la mise en place d’actions concrètes avec l’aide de la Mairie, nous avons déjà dans notre école depuis la rentrée des classes, limité le gaspillage à la cantine, créé des zones d’apport volontaire de biodéchet, mis en oeuvre le tri systématique et supprimé l’emballage des goûters », explique Mme Courrier, Directrice de l’école Buffon à Roubaix.

Un impact significatif sur la ville

Autre nouveauté à Roubaix, en avril la Ville a lancé le label « Commerçants Zéro Déchet » qui permet d’identifier les enseignes impliquées dans la démarche. Pour ce faire, les commerçants doivent signer une charte d’engagement qui prévoit un certain nombre d’actions à respecter comme la suppression des sachets ou l’utilisation de sacs réutilisables, la réduction des emballages, la mise en place de consignes, de disposition de cageots ou de cartons. Une quinzaine de commerçants ont entrepris ces démarches.

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip