Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Incinérateurs, TMB_incidents, dysfonctionnements > Le débat tourne autour des projets de TMB en...

Le débat tourne autour des projets de TMB en...

Le débat tourne autour des projets de TMB en Corse.
Voici un document sur les incidents survenus dans des usines de TMB en France et en Europe.

A télécharger sur :

http://sd-g1.archive-host.com/membres/up/f17dad7d62f01102e11b0a610ec8a045b7e5f4a9/Documentation/RetoursdexperiencesTMB_MethanisationenEurope.pdf

La majorité des cas concerne des usines associant la méthanisation, mais aussi certains cas de TMB seul.

Il ressort que ces installations traitant des ordures brutes génèrent des nuisances olfactives (voir coupures de presse), sont coûteuses et peu performantes. Voir la conclusion P 224.

Cet état des lieux peut être complété par :

- l'incendie de l'usine du Broc près de Nice du 31.01.2016, incendie accidentel ou volontaire ? Cette usine, comme celle de Fos sur Mer également incendiée, avait des résultats de valorisation très inférieurs aux annonces. C’était pourtant une usine de référence, dont la visite était organisée pour tous les élus en recherche de solutions (comme l’incinérateur de Monaco...).

- l’arrêt total de l’usine Biopole d’Angers après 4 ans de dysfonctionnements, actuellement démantelée.

L’arrêt de deux projets de TMB en France :

- abandon du projet de Romainville, près de Paris, en avril 2015

- le jugement du TA de Pau en décembre 2015, annulant l’arrêté préfectoral qui autorisait l’exploitation d’une usine dans les Hautes Pyrénées , déféré devant la CAA de Bordeaux.

Le lobby industriel essaie toujours de convaincre de l’intérêt de ces "usines miracle"...

Pourtant l’industrie est capable de faire :

- des CENTRES DE COMPOSTAGE "SEUL" de biodéchets collectés séparément, auquels sont ajoutés des broyats de déchets ou de bois, donnant un compost de très bonne qualité
- des CENTRE DE TRI "SEUL" très performants, sur déchets propres et secs collectés séparément.
Les usines "tout en un", qui traitent les déchets en mélange, ne sont pas la solution.

C’est pourquoi la démarche Zero Waste, Rifiuti Zero, Zeru Frazu préconise le tri en amont et la collecte séparée de chaque flux, seule méthode efficace pour capter le maximum de matières recyclables et compostables.

C’est une question d’organisation, qui porte ses fruits immédiatement, dès qu’elle s’accompagne de la tarification incitative.

Voir en ligne : TMB_ Retour d’expériences

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip