Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Incinérateurs, TMB_incidents, dysfonctionnements > Victoire en Slovénie contre la co-incinération des déchets en cimenterie

Victoire en Slovénie contre la co-incinération des déchets en cimenterie

Le Goldman Prize met à nouveau le zéro déchet à l’honneur
Article Zero Waste France- 25 avril 2017

Uroš Macerl et l’association Eko Krog (“le cercle vert”) ont reçu le 24 avril le Goldman Prize, l’équivalent du Prix Nobel pour l’environnement, pour leur engagement et leur victoire contre le projet de co-incinération dans une cimenterie près de la ville de Trborlje en Slovénie. Depuis dix ans, ce militant de la région de Zasajve se battait contre l’industriel Lafarge, le plus gros producteur de ciment mondial, qui voulait transformer l’usine existante afin de pouvoir ensuite y brûler des déchets (pneus, plastiques, huiles usagées…) en complément des combustibles traditionnels.

La combustion des déchets par les cimentiers est une pratique répandue en Europe mais qui pose de sérieux problèmes sanitaires et environnementaux, en raison des émissions générées et notamment des dioxines. Au-delà de ces dangers, Uroš Macerl a insisté pendant toutes ces années sur l’absurdité de brûler ces déchets alors qu’ils pourraient être réutilisés ou recyclés. Les projets de co-incinération comme celui de Trborlje font en effet obstacle aux politiques de prévention et de réduction des déchets et n’encouragent pas les démarches d’économie circulaire.

Les batailles juridiques et les manifestations menées par Uroš Macerl pour exposer les mensonges de l’entreprise - qui essayait sans cesse de minimiser les risques de ses activités pour la santé des riverains - ont finalement payé : le projet de co-incinération de déchets dans la cimenterie de Trborlje a été abandonné et l’usine fermée. Cette victoire ouvre la voie à d’autres combats contre des projets similaires, alors que les démarches zéro déchet connaissent un essor sans précédent en Europe et dans le monde. L’an dernier, le Goldman Prize avait déjà récompensé une militante anti-incinération, Destiny Watford qui avait oeuvré contre la construction d’un incinérateur dans un quartier de Baltimore.

A propos du Goldman Prize : Ces prix ont été lancés en 1989 par Richard et Rhoda Goldman, leaders du combat pour les droits civiques et philanthropes. Des candidats sont sélectionnés pour chaque région du monde par un jury international. Pour plus d’informations : www.goldmanprize.org.

Voir en ligne : https://www.zerowastefrance.org/fr/...

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip