Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Incinérateurs, TMB, Incidents, Dysfonctionnements > Ile de la Réunion, Corse, même combat...

Ile de la Réunion, Corse, même combat...

Jean Pierre Marchau, élus réunionnais de Saint Denis, professeur de philosophie, répond aux questions de Geoffroy G. Legros.

Convaincu qu’il est possible de mettre en place des alternatives à l’incinération dans un délai raisonnable, Jean-Pierre Marchau dénonce les mécanismes du lobbying des grands industriels du secteur.

Chiffres et exemples à l’appui, il démontre que les options incinération et enfouissement sont trop coûteuses et incompatibles avec le respect de l’environnement.

L’élu dionysien plaide pour une politique de « zéro déchet » créatrice d’emplois : « le “zéro déchet” revient bien moins cher que le TMB, l’enfouissement ou l’incinération, mais c’est vrai que ça n’enrichit pas les multinationales du secteur »...

La situation du dossier des déchets de l’île de la Réunion présente des similitudes avec celui de la Corse, notamment dans l’organisation du "pourrissement". Cependant la population corse est beaucoup moins importante : 853 660 habitants à la Réunion, 335 000 habitants en Corse. La rentabilité des installation industrielles est beaucoup plus problématique. Le tri à la source, y compris des biodéchets, et la tarification incitative sont les clés de la solution.

Lire l’article

Voir en ligne : "L’incinération n’est pas une fatalité !"

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip